Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
100% Latin Jazz

embarquez pour un voyage musical dans les pays lointains d'influences latines.

ANTONIO ADOLFO: un compositeur et arrangeur d'exception pour un octet stellaire

A l’orée de ses 76 printemps l’heure est venue pour ce pianiste, arrangeur, compositeur et chef d'orchestre d’exception, de réaliser l’introspection de son œuvre.

Antonio Adolfo est un musicien prolifique qui nous a habitué à sortir annuellement un nouveau projet depuis une décennie.

Après avoir rendu hommage a des légendes du jazz:

-Antonio Carlos Jobim (Jobim forever-2021), 

-Milton Nascimento (Bruma: Celebrating Milton Nascimento-2020)

-Wayne Shorter ( Hybrido, From Rio to Wayne Shorter-2017)

Il décide de nous offrir un album "Octet And Originals" consacré exclusivement à ses créations.

Pour débuter ce voyage Antonio nous plonge dans l’univers de son octet composé des meilleurs représentants actuels de la scène jazz de son pays avec cet opus chatoyant "Heart of Brésil".

La version originelle écrite en 1994, est interprétée par la chanteuse américaine Dionne Warwick :un cris d’alarme pour sauver la forêt amazonienne au Brésil, un sujet toujours d'actualité vingt huit ans après.

Comme son nom l’indique "Boogie Baião" est un boogie boogie à la sauce brésilienne. Il présente des fusions de saveurs blues et de rythmes de musique populaire .On appréciera le travail des solistes Danilo Sinna ( sax alto), Ricardo Silveira (guitare) ainsi que Jorge Helder (contrebasse)

 

"Emaú" est inspiré d’un type populaire de danse folklorique brésilienne: le Quadrilha (d’origine française).On retrouve toute la fougue et la frénésie du trompettiste Jessé Sadoc et de son compatriote le saxophoniste Danilo Sinna sur ce titre endiablé.

 

On change d’univers avec "Cascavel" qui fusionne les rythmes de samba et de maracatu dans une réécriture très jazz loin de la version initiale enregistrée en 1979.

 

Un des titres les plus connu d’Antonio Adolfo est certainement "Pretty world". La version initiale "Sa Marina" composée pour le chanteur Wilson Simonal a acquis une renommée internationale avec des paroles écrites en anglais pour Sergio Mendes et reprise par le grand Stevie Wonder.

On découvre ici un très beau slow dans une version instrumentale remplie de blues dont l’orchestration offre un véritable mash-up de l’univers de Quincy Jones et de B.B.King

 

"Teletema" est une délicieuse valse jazz sur laquelle on apprécie toute la délicatesse d’interprétation de Jessé Sadoc à la trompette, Rafael Rocha au trombone soutenu par le discours mélodique d’Antonio.

 

"Feito Em Casa" est une samba jazz, elle n’est pas sans nous rappeler les réunions de Sambiste dans les pagodes brésiliennes. Cet opus est porté par son rythme partido alto qui fusionne avec la complainte énergique du saxophoniste ténor Marcelo Martins.

"Minor Chord" est un merveilleux terrain d’improvisation du  à ses accords mineurs qui donne tous le loisir d‘expressions aux différents intervenants sur ce rythme de New Samba.

"Zambumbaia" met à l’honneur le nord-est du Brésil, en faisant la contraction  de deux mots  représentatifs de cette région : Zabumba (instrument de percussion) et baião ( rythmes de musique populaire)

L’album se referme avec "Toada Moderna" une balade romantique qui laisse la place aux mélopées d’Antonio (piano) et de Jessé (bugle).Fermez les yeux et laissez vous transporter pour cet ultime frisson en compagnie de cet "air moderne".

Les dix compositions de ce jazzmen d’exception nous propose un voyage romantique rempli de swing et de soleil. Il a réussi le Pari de fusionner ces influences de be-bop, de blues, et de jazz de la west-coast avec ses racines brésiliennes.

"Octet And Originals" est un album aux parfums de Latin Grammy.

 

LINE UP

Antonio Adolfo: Piano

Jesse Sadoc: Trompette et Bugle

Danilo Sinna: Saxophone alto

Marcelo Martins: saxophone Ténor et flûte 

Rafael Rocha: trombone 

Ricardo Silveira: guitare

Jorge Helder: basse acoustique 

Rafael Barata: batterie et percussions 

 

Commenter cet article